Une paix superficielle

Publié le par kosovo

images.jpgBan Ki Moon, le secrétaire général des Nations Unies, met en garde la communauté internationale contre « la paix superficielle » au Kosovo dans un rapport qui sera présenté le 9 ou 10 Octobre au Conseil de Sécurité.

Ban Ki Moon a estimé que la situation est calme en apparence, bien qu’il existe un potentiel de violence dû en partie au mécontentement des Albanais à cause de la temporisation dans le règlement du statut du Kosovo. « Globalement, au niveau de la sécurité la situation semble calme en apparence, avec relativement peu de protestations et moins d’incidents violents » estime Ban Ki Moon dans son rapport, selon l’agence Serbe Tanjug qui y a eu accès.

« Bien que le nombre et l’intensité des incidents multiethniques sont à un niveau relativement bas, les incidents violents, et les actes de vandalisme modéré à l’encontre de l’héritage culturel se perpétuent particulièrement dans les milieux mixtes» signale le rapport.

Le Secrétaire générale prévient que plusieurs agressions contre des policiers du Kosovo issus des minorités relèvent des tensions au Kosovo.

« D’importantes cachettes d’armes dont une est, semble-t-il, liée à l’armée nationale Albanaise ont ainsi été découvertes » indique le rapport.

Ban a précisé que les chefs politiques Albanais ont été extrêmement déçus du fait que le Conseil de sécurité des Nations Unies a laissé passer l’occasion d’adopter une nouvelle résolution pour le Kosovo, il ajoute que les politiques Albanais se concentrent de plus en plus sur les prochaines élections prévues le 17 novembre, néanmoins les partis au gouvernement restent attachés à l’adoption de lois qui émanent des dispositions du plan de Marti Ahtisaari.

Le Secrétaire général de l’ONU a, à nouveau, attiré l’attention sur le petit nombre d’enregistrement de retour des réfugiés, ainsi depuis le début de l’année 2007 seul 1.018 personnes sont retournées au Kosovo.

Ban souligne la participation « minimum » des Serbes dans les institutions de la province en mettant l’accent sur le fait que le Conseil National du nord du Kosovo a encore une fois annoncé qu’il boycottera les prochaines élections.


Traduction de la première partie de l’article : « Kosovo calme en apparence » de B92.com
Snejana Jovanovic

Commenter cet article